Comment sont-ils faits ?


Je fais Mon P'tit Camembert avec des noix de cajou biologiques. Je ne peux faire mention sur l'étiquette de leur origine biologique car je n'ai pas encore entamé les démarches de certification biologique. J'utilise également de l'eau de source, du sel non raffiné, et des ferments d'origine végétale.

 

Lors de ma préparation, je ne cuis pas les noix de cajou. Malheureusement, je n'ai pas encore trouvé de fournisseur capable de me vendre des noix de cajou crues à un prix abordable. En effet, toutes les noix de cajou vendues en magasin bios sont généralement cuites à plus de 100°c peu après leur récolte.

 

La préparation du camembert est lente. On doit respecter avec patience les différents stades de transformation des cajous : d'abord les faire tremper pour les ramollir ; les mixer très finement jusqu'à obtenir une pâte de cajou ; mélanger cette dernière à des ferments qui feront peu à peu tout le travail de transformation des cajous en pâte fromagère. Il faut ensuite façonner les camemberts, les laisser reposer tranquillement, les aérer mais pas trop, les retourner régulièrement, tout cela en respectant des températures et des taux d'humidité favorables au bon développement de la fermentation.

 

Tous mes fromages sont faits avec beaucoup de patience, d'amour et de musique ! :-)

 

 

 

Pourquoi ?


Végane depuis des années, je me souviens du jour où je suis tombée pour la première fois devant une recette de camembert végane sur internet : quoi ? Un camembert à base de noix de cajou ?! C'est possible ?! Quelle joie ! :-)

 

J'ai de suite essayé la recette, puis fait un mix avec d'autres, une fois, 2 fois, 3 fois,... adaptant peu à peu la façon de procéder et améliorant mon résultat à chaque nouvel essai. A plusieurs reprises, des proches ont suggéré qu'ils étaient prêts à m'en acheter. Au début, j'ai pris cette proposition à la rigolade, mais l'idée a fini par trotter dans ma tête...

 

Il y a quelques années, j'étais traiteure à Québec : j'adorais cette activité où je préparais mes recettes puis allais à la rencontre des gens sur les marchés pour les voir satisfaire leurs papilles de plats végétaliens. J'ai donc décidé de reprendre cette activité, reprendre la même structure que j'avais mis en sommeil pendant ces années.

 

Rester une structure à taille humaine est très important pour moi. J'ai vite compris que si je veux vendre plus, je dois vendre directement à des boutiques qui se chargeront elles mêmes de revendre à leur clientèle. Mais si je fais cela, je serais donc obligée d'en faire beaucoup plus. Du coup, la question cruciale : est-ce que je vais prendre le même plaisir à parfaire mes fournées de fromages, si je dois me dépêcher pour en faire le double et si je ne sais même pas qui les mangera à la fin ? Cela deviendrait vite une affaire de rentabilité et j'y mettrais automatiquement moins de passion, moins d'amour. Non, cette activité là n'est pas pour moi, plus aujourd'hui en tout cas. Je préfère développer mon activité en restant le plus possible en contact avec les personnes qui consommeront mes produits. D'où ce site internet pour les commandes en direct, même si évidemment, mes produits seront aussi accessibles dans certains magasins.

 

N'hésitez pas à me contacter par mail ou fb, pour me donner vos avis : j'adore chatter et j'aime bien savoir qui mange mes produits ;-)

 


Garder le contact est très important : vous avez une suggestion, une question, un avis positif, une critique, un conseil,... ? N'hésitez pas :-)