Je fais mes succédanés de fromage avec des noix de cajou et des graines de tournesol biologiques. J’utilise également de l’eau filtrée, du sel non raffiné, des aromates biologiques et des ferments d’origine 100% végétale.  Lors de mes préparations, je ne cuis rien : broyage et fermentation sont les seules transformations que j’utilise.

La préparation des succédanés de fromage affinés est lente. On doit respecter avec patience les différents stades de transformation des cajous : d’abord les faire tremper pour les ramollir ; les mixer très finement jusqu’à obtenir une pâte de cajou ; mélanger cette dernière à des ferments qui feront peu à peu tout le travail de transformation des cajous en pâte fromagère. Il faut ensuite façonner les fromages, les laisser reposer tranquillement, les aérer mais pas trop, les retourner régulièrement, tout cela en respectant des températures et des taux d’humidité favorables au bon développement de la fermentation.

Tous mes produits sont faits avec beaucoup de patience et d’amour.